L’Art au naturel – Parcours de découvertes culturelles en Bretagne

04/05/2014

Capture d’écran 2014-05-03 à 09.17.57Cette démarche s'appuie sur « un dispositif spécifique d’appel à projets » guidée par une coopération inter-musée.

« L’art au naturel », des expositions et des animations

Pour cette première année de véritable mise en commun, les trois musées ont répondu à l'appel à projets du Conseil général « L’art au naturel » autour de la nature et des jardins, un thème repris aussi par le Musée départemental breton de Quimper et le Manoir de Squividan de Clohars Fouesnant. Et s'il est un lieu qui, dès le départ, a rassemblé les trois établissements, c'est sans nul doute le jardin. Chacun en possède un (jardin de moines à Landévennec, jardin d'instituteurs à Trégarvan, jardin de curés à Saint-Rivoal) et chacun va s'employer à lui redonner son allure d'antan en proposant de nombreuses animations pour comprendre son rôle dans l'histoire du lieu.

Le thème se décline aussi de manière artistique. C'est L’écomusée des Monts d'Arrée qui débute le programme avec une exposition de Françoise Pacé, peintre plasticienne qui nous invite à porter un autre regard sur les chemins creux de nos campagnes.

L'Ancienne abbaye suivra juste ensuite avec l'exposition « Des moines et des plantes, culture des champs et des jardins de Charlemagne à Anne de Bretagne ». Les visiteurs partiront sur  les traces des plantes pour mieux comprendre la vie des hommes du Moyen Âge.

Quant au Musée de l’école rurale en Bretagne, fermé depuis décembre 2012 pour d'importants travaux de restructuration, il doit finir sa mue pour proposer, à l'occasion de sa réouverture en septembre prochain, une exposition intitulée « La maison d'école, architecture et herbes folles ».